Compte rendu de l’Assemblée Générale du CVUH (16 mars 2024)

Présent.e.s : Nicole Edelman, Laurent Colantonio, Natacha Coquery, Nelcya Delanoë, Blaise Dufal, Anne Jollet, Olivier Le Trocquer, Fanny Madeline Michèle Riot-Sarcey, François Saint Leger, Carole Reynaud-Paligot, Christine Excoffier, Victor Faingnaert.

Absente excusée : Catherine Coquery-Vidrovitch

I. Rapport moral présenté par la présidente Natacha Coquery

— Le CVUH a été présent à la Fête de l’Humanité avec un débat sur « Le Puy du Faux. Enquête sur un parc qui déforme l’histoire », avec Mathilde Larrère et Florian Besson animé par Fanny Madeline (CVUH) et avec un autre débat intitulé « Réagir aux instrumentalisations du Moyen-âge », animé par Fanny Cohen-Moreau avec Florian Besson et Nicolas Offenstadt.

  • Une captation audio du débat a été faite, il faudrait se la procurer pour la mettre sur le site.

— Le CVUH a proposé une carte blanche à la 26e édition des Rendez-Vous de l’histoire à Blois « Les vivants et les morts », qui fut acceptée, sur le thème « Faire parler les morts pour (re)construire les mémoires ». Conçue par Nicole Edelman et Michèle Riot-Sarcey, elle a eu lieu le samedi 7 octobre 2023 avec les historien.nes Michèle Riot-Sarcey, Nicole Edelman, Nedjib Sidi Moussav, et Natacha Coquery modératrice. Le débat peut être vu à ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=oxLpOlcJpMs

— Deux autres débats :

• 17 mai 2023 : rencontre au Lieu-Dit avec les autrices du livre Casablanca-Hanoi, Une porte dérobée sur des histoires postcoloniales (Paris, L’Harmattan, 2020) – Nelcya Delanoë et Caroline Grillot – animée par Olivier Le Trocquer. https://cvuh.hypotheses.org/995

• 29 juin 2023 : rencontre au Lieu-Dit avec les auteurs du livre Quand l’histoire sert à faire la guerre (Montréal, Leméac, 2023 ; Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2024) – Benjamin Deruelle (directeur du volume), Éric Aunoble (spécialiste de l’Ukraine, membre du CVUH), Laurent Colantonio (histoire de l’Irlande, membre du CVUH), Sophie Hulot (antiquité romaine) – et animé par Olivier Le Trocquer. Un enregistrement vidéo, filmé par David Even, a été déposé sur le site le 15 juillet suivant : https://cvuh.hypotheses.org/1355

—  Les billets sur le site du CVUH

Je remercie Laurent Colantonio pour son travail de mise d’informations sur le site (https://cvuh.hypotheses.org)

Des billets rendent compte de l’activité de membres du CVUH (outre les rencontres ci-dessus) :

• à la rubrique « Interventions » https://cvuh.hypotheses.org/interventions :

– 10 avril 2023 : “Changer les noms de lieux n’est jamais anodin. Il est des réécritures de l’histoire qui s’opèrent à bas bruits”, tribune de Sonia Combe dans Le Monde

– 17 avril 2023 : Visite à la “Cité de l’Histoire”, Paris, 23/02/2023, par François Saint Lager

– 18 juin 2023 : Un “historien” au service de l’Intelligence Artificielle: réflexions sur l’interview de Rapahël Doan par Alexandre Devecchio, par François Saint Lager.

• à la rubrique  « Actualité du CVUH » https://cvuh.hypotheses.org :

– 21 juin 2023 : « Sur la récente campagne de la CNHI » https://cvuh.hypotheses.org/1319 : un rappel de la polémique suscitée par l’affiche présentant Louis XIV par Hyacinthe Rigaud sous-titrée « Louis XIV (mère espagnole, grand-mère autrichienne) : c’est fou tous ces étrangers qui ont fait l’histoire de France », affiche par laquelle la CNHI (Cité nationale de l’histoire de l’immigration) annonçait, le 17 juin, son nouveau parcours pour l’exposition permanente.

– 24 janvier 2023 : « Les vidéos “je révise avec toi” prennent le mythe de Charles Martel pour de l’histoire » : une chaîne YouTube intitulée « je révise avec toi » propose une série de vidéos problématiques par leur manière de raconter l’histoire. Marquées par un penchant pour le roman national, elles offrent une lecture biaisée voire erronée de l’histoire, déconnectée des avancées de la recherche scientifique. On vous explique pourquoi pour sept d’entre elles.

  • Le rapport moral de la présidente est approuvé à l’unanimité des présent.e.s

II. Rapport financier présenté par la trésorière Fanny Madeline

  • Les recettes :

Nous avons cette année des recettes plus importantes que les années précédentes du fait du versement des reliquats des droits d’auteur d’Agone pour un montant de 325€.

Par ailleurs, le montant des adhésions et dons (double adhésion au-delà de 30€) s’élève à 723€ soit un peu plus que les années précédentes alors que le nombre d’adhérent-es est relativement stable : nous avons cette année 25 adhérent-es.

Je rappelle que l’année dernière (2022) seulement 14 adhésions ont pu être encaissées ce qui fait un montant avec les dons de 288€ (car 9 chèques n’ont pas pu être encaissés pour un montant de 165€), le fonctionnement du Crédit Coopératif ayant justifié le changement de banque.

Nous retrouvons donc cette année un niveau d’adhésions comparable à celui de 2022 (25 adhésions + les dons pour 630,8 €) et 2021 (24 adhésions pour 571 €)

Au total nos recettes 2023 s’élèvent à 1048 €

  • Les dépenses

Les frais bancaires du Crédit Coopératif – dont nous n’avons reçu aucun bilan à la suite de la clôture du compte !! (et que j’ai donc dû reconstituer en reprenant tous les relevés en lignes que j’avais téléchargés car les accès ont été bloqués en même temps que la fermeture du compte) – s’élèvent à 90,4 €  + environ 26,6 €de frais de clôture (montant déduit du reliquat sur le compte au moment de l’envoi de tous les passes et du virement reçu sur le compte de la Banque Populaire.)

Les frais bancaires de la Banque Populaire (on passe quand même de 11,3€ par mois à 6,3€) s’élèvent à 31,46 €

Total des frais bancaires pour 2023 : 148,46 € (comparativement aux 240 € annuels du Crédit Coopératif) c’est une vraie différence surtout qu’on peut estimer que désormais le coût annuel sera de 75 € par an.

Ce faible coût s’explique par le fait que nous avons renoncé à avoir des moyens de paiement : ni carte bleue ni chèque. Nous ne pourrons donc payer/rembourser que par virement bancaire ce qui était déjà largement le cas jusqu’à présent. La détention d’une carte bleue et de chèques coûtait beaucoup trop cher par rapport à leur usage réel.

Je rappelle également qu’il est possible de faire des virements au CVUH pour payer vos adhésions, et que Hello asso propose un système de prélèvement mensuel si vous le souhaitez.

L’abonnement Médiapart coûte 139 € par an (passage de 11 à 12€ en mars)

Les frais de remboursement d’essence pour les Rendez-vous d’Histoire de Blois + l’adhésion aux Cartes Blanches s’élèvent à 244 €.

La prise vidéo de la rencontre au Lieu-Dit par David Even début juillet a coûté 380 €

Le remboursement du train de Caroline Grillot pour la rencontre au Lieu-Dit s’élève à 26€

Total des dépenses en 2023 : 937,63 €

  • Résultat :

Nous sommes donc légèrement bénéficiaires (110,73 €), du fait des économies bancaires mais aussi et surtout du versement des droits d’auteurs d’Agone.

Au terme de 2023 nous avions donc sur notre nouveau compte de la Banque Populaire 1514 €.

  • Le rapport financier de la trésorière est approuvé à l’unanimité des présent.e.s
  • Perspectives :

On pourrait envisager de déposer un dossier pour une reconnaissance d’utilité publique pour faire ensuite des demandes de subventions si on veut augmenter notre budget.

On pourrait envisager une campagne de Crowdfunding pour recueillir des dons.

III. Renouvellement du conseil d’administration

Ont été élu.e.s à l’unanimité des présent.e.s comme membres du Conseil d’Administration : Laurent Colantonio, Natacha Coquery, Nelcya Delanoë, Blaise Dufal, Anne Jollet, Olivier Le Trocquer, Fanny Madeline, Laurence Montel, Michèle Riot-Sarcey et Carole Reynaud-Paligot (nouvelle entrante).

Le CA de l’association reconduit à l’unanimité des présent.e.s le bureau de l’association ainsi composé : Présidente : Natacha Coquery / Vice-Président.e.s : Laurent Colantonio, Michèle Riot-Sarcey / Trésorière : Fanny Madeline / Secrétaire : Blaise Dufal.

IV. Projets et activités

  • Participation aux Nocturnes de l’Histoire, le 27 mars 2024, organisée par Fanny Madeline, sur le thème « Que faire face aux instrumentalisations de l’histoire par l’extrême droite ? » 
  • Dépôt d’un projet de carte blanche « La rue comme lieu de conflictualité entre présent et passé » à la 27e édition des RV de l’histoire à Blois en octobre 2024 sur le thème de « La ville », conçue par Michèle Riot-Sarcey, et Fanny Madeline, avec les historiens Nicolas Offenstadt et Danielle Tartakowsky, le géographe Nicolas Raimbault, et Fanny Madeline (CVUH) modératrice.
  • Participation à une journée d’étude à Grenoble en mars 2025 organisée entre autres par Philippe Barriere (CVUH) à l’occasion su 80ème anniversaire de la Libération et pour l’instant intitulé « 1944/45-2024/25 et après… : libéré·es ? »
  • La préparation des 20 ans du CVUH :

Organisation d’un colloque/journées de débats à l’occasion de l’anniversaire de la création du CVUH au printemps 2005 pour revenir sur les usages publics de l’histoire depuis 20 ans, en France et à l’étranger et sur l’évolution de l’histoire publique, ses modalités et ses tendances. Cet évènement pourrait se dérouler à La Sorbonne (Paris I) en mai/juin 2025

Un comité en charge de l’organisation pratique a été désigné avec la participation de Michèle Riot-Sarcey, Guillaume Mazeau, Nicolas Offenstadt, Fanny Madeline, Laurent Colantonio et Blaise Dufal. Il fera des propositions au CA du CVUH étape par étape.



Citer ce billet
cvuh (2024, 27 mars). Compte rendu de l’Assemblée Générale du CVUH (16 mars 2024). CVUH. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w496

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search