Compte rendu de l’Assemblée Générale du CVUH – 5 décembre 2020

   Présents :

Daniel Letouzey /Fanny Madeline / Natacha Coquery / Nelcya Delanoë / Laurent Colantonio / Michèle Riot-Sarcey / Jean-Philipe Legois / Gilles Manceron / Catherine Coquery-Vidrovitch / Emmanuel Fureix / Carole Reynaud-Paligot / Anne Jollet / Olivier Le Trocquer / Sonia Combe / Blaise Dufal

–        Rapport moral : présenté par Natacha Coquery (présidente du CVUH)

o   Carte blanche aux Rendez-Vous de l’histoire à Blois, le 11 octobre 2020 :

carte blanche, sur le thème : “Gouverner l’histoire : la Ve République face à son passé républicain” avec Aurore Chery, Anne Jollet, Olivier Le Trocquer et Fanny Madeline.

            → Mise en ligne de l’enregistrement audio du débat à venir sur le site du CVUH par Laurent Colantonio

o   Participation à la mobilisation pour l’ouverture des archives publiques :

Avec l’association RN2A (Réseau national d’actions des archivistes), grâce à son vice-président, Jean-Philippe Legois. L’engagement du CVUH fait suite à la décision du Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale, qui a changé les règles qui gouvernent la dé-classification des documents portant toute mention de classification depuis 1940. Des archives critiques ouvertes depuis des décennies sont soumises à un processus de dé-classification qui les rend en pratique inaccessible. Ce changement concerne les archives du Service historique de la Défense à Vincennes, ou les fonds sur la Deuxième Guerre Mondiale, la Guerre d’Indochine, et la Guerre d’Algérie. Le problème est crucial car ces règles s’appliquent en principe à toute archive française. Un premier courrier commun (avec le Rn2a et le Collectif Secret-Défense) a été envoyé au Président de la République en mars. Un second (avec les 2 mêmes co-signataires et les Cahiers d’histoire) a été envoyé au Premier ministre le 25 juin. Il est décidé d’essayer de s’associer au second recours devant le Conseil d’État que prépare le collectif autour de Raphaëlle Branche. 

o   Liste de diffusion et site Internet :

La liste de diffusion fonctionne plutôt bien, elle continue à tenir son rôle d’espace d’annonces et de potentielles discussions. Il est important de continuer à la nourrir et d’encourager les abonnés à la liste, historiens professionnels ou pas, à intervenir et proposer.

Laurent Colantonio assure la maintenance et l’animation du site. Il signale aussi les livres parus récemment “Le CVUH recommande”. Il a transféré plusieurs articles du site du CVUH sur le blog du CVUH sur MEDIAPART.

Au total, 14 textes ont été publiés cette année sur le site, portant sur l’accès aux archives publiques et les commissions, la pandémie et les libertés, L.-F. Céline, l’abolitionnisme ou les traites négrières ; un texte sur la muse du CVUH, Catherine Gruber (Michèle Riot-Sarcey) ; trois textes ont été écrits suite à l’assassinat de Samuel Paty, deux d’entre eux sur la proposition d’adhérents de l’association (liberté, laïcité). La rubrique “Billets d’humeur” est une rubrique qui fonctionne bien, notamment grâce à Sonia Combe.

        → Comment encourager les adhérents à proposer des textes, à recommander des livres, à signaler des sites ou émissions ?

Nécessité de réorganiser le blog. Possibilité pour séparer les différentes formes d’intervention et d’intervenants ? Transférer sur Hypothèse ou refonder ?   

   → Rapport moral approuvé à l’unanimité.

–        Rapport financier : Fanny Madeline (trésorière)

La répartition des adhésions se fait selon un schéma répétitif : début et fin d’année, ce qui pourrait suggérer qu’une stratégie de relance d’adhésion pourrait avoir lieu à la fin du printemps. Attention cependant, Fanny Madeline rappelle que toutes les cotisations ne sont valables que pour l’année civile au jour du règlement. Ce qui fait qu’en 2019, nous pouvons comptabiliser 623 euros de recettes dont 120 euros de dons… ce qui correspond à seulement 22 adhérents pour cette année civile. Concernant les dépenses, elles s’élèvent à 719.88 euros. Nous avons donc dépensé un peu plus que nos recettes, ce qui signifie que nous continuons à diminuer nos ressources. Elles sont réparties comme suit : 135.6 euros de frais bancaires, 132 d’abonnement Médiapart, 7 euros résidu Urssaf et 22.28 euros de rafraichissements pour les réunions. Pour les activités scientifiques, nous avons remboursé le trajet de Sébastien Ledoux qui a parlé au festival de l’Histoire à Venir à Toulouse, et 374 euros pour les RDVH de Blois. Il restait donc théoriquement à la fin de 2019, 2123 euros, mais 1653 euros sur le compte. Soit un écart de 470 euros…. (il se réduit donc progressivement…). En 2020. Les 26 adhérents cette année, rapportent 768 euros. (Il reste à encaisser des cotisations on va arriver autour de 800 euros) alors que nous n’avons aucune dépense. Seuls des frais bancaires et abonnement Médiapart soit 267.6 euros de dépenses.

Rapport financier approuvé à l’unanimité.

Comment augmenter les adhésions ?

Faire des rappels pour adhésion à la fin du printemps. En précisant que les adhésions comptent pour l’année civile et que donc il faut les payer en début d’année et non pas à la fin d’année. Nécessité de mobiliser mieux pour augmenter les adhésions.

–        Vie de l’association :

o   Élection CA /Bureau :

Membres du Conseil d’Administration du CVUH : Aurore Chery, Sonia Combe, Natacha Coquery, Nelcya Delanoë, Blaise Dufal, Anne Jollet, Laurence Montel, Michèle Riot-Sarcey, Fanny Madeline, Emmanuel Fureix + Gérard Noiriel, Laurence De Cock, Olivier Le Trocquer, Laurent Colantonio, Catherine Coquery-Vidrovitch (anciens président.e.s membres de droit)

CA reconduit à l’unanimité.

Membres du Bureau du CVUH : Présidente : Natacha Coquery / Vice-Présidente : Anne Jollet / Trésorière : Fanny Madeline / Secrétaire : Blaise Dufal.

Bureau reconduit à l’unanimité.

o   Questions administratives :

Modifier les statuts : nombre de membres au C.A. ? question des anciens président.e.s ?

–        Projets pour 2021 :

o   Sur la question de l’ouverture publique des Archives :

Intervention de Jean-Philippe Legois et de Gilles Manceron expliquant la dernière année de débats et de démarches collectives : 15 novembre 2020 : publications au JO d’un nouveau texte important et inquiétant.

Différentes initiatives parallèles : comment rassembler ces initiatives, est-ce nécessaire ?

Recours juridique collectif auquel le CVUH doit s’associer.

La présidente du CVUH va écrire à Raphaëlle Branche. Olivier représentera le CVUH dans le collectif formé autour de cette question.

o   Ateliers les mots du politique :

Les ateliers des mots du politique prévus au printemps 2020 ont été suspendus du fait des conséquences de la pandémie.

Nocturnes de l’histoire : 31 mars 2021 à 19h, au Lieu-Dit, sur « La laïcité une spécialité française : retour sur les mots du politique et ses usages : on s’interrogera notamment sur la place du blasphème depuis la révolution française et sa place dans une République laïque et comment peut-on croire en la connaissance pour éclairer le débat ». Organisé par Fanny Madeline, avec Michèle Riot-Sarcey, Olivier Le Trocquer, Anne Jollet (sous réserve). Confirmation de la part des organisateurs ?

Programme en cours de construction des séances à venir pour 2021 : approfondir et préciser le programme discuté et évoqué lors de la réunion de l’automne 2021 : Race : usages différenciés d’un mot (responsable : Nelcya Delanoë) / Féminisme : histoire d’un mot et de ses usages (responsable : Fanny Madeline) / L’exclusion de l’autre : les différentes modalités historiques de la stigmatisation (responsable à définir)

Solliciter la liste pour faire des Ateliers des mots du politique ailleurs que dans Paris intra-muros.

o   Rendez-Vous de l’histoire à Blois 2021 :

Commencer à réfléchir à une proposition de carte blanche sur le thème de l’année 2021 qui est le travail.

o   Autres projets :

Autour du livre d’Aurore Chéry sur Louis XVI : organisation d’un débat sur les usages politiques de Louis XVI dans les mois à venir selon ses disponibilités.

Livre de Christophe Naudin : faire une interview/rencontre autour de son livre.

Collaboration avec la revue Golias qui a demandé de publier un des textes publiés sur le site et écrit par Olivier Le Trocquer : Olivier Le Trocquer va écrire un autre texte.

Séminaire d’Olivier Le Trocquer : cliquez ici


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search